Cyberpunk-JdR -D6

Jeu de rôle adapté du jeu de rôle Cyberpunk de Talsorian Games utilisant un forum en ligne.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Traits de cyberpsychose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Traits de cyberpsychose   Mer 10 Oct - 23:37

TRAITS DE CYBERPSYCHOSE

La page est en cours de construction, merci d'attendre avant de faire des choix définitifs.

Il s'agit ici de développer les différents traits que votre personnage développera en même temps que sa cyberpsychose.

Essayez de rester cohérent dans la progression de la cyberpsychose du personnage, les différents traits doivent s'enchainer les uns aux autres.

Un trait supplémentaire est ajouté à la psychologie du personnage à chaque fois qu'il entre dans une nouvelle tranche de cyberpsychose et cela dès qu'il perd son premier point d'humanité.

Tout d'abord le personnage développera un nouveau caractère comme premier trait quand il sera en cyberpsychose légère.

Puis il développera un trouble de niveau 2 quand il sera en cyberpsychose sérieuse, un trouble de niveau 3 en cyberpsychose grave, un trouble niveau 4 en Cyberpsychose critique, un trouble de niveau 5 en cyberpsychose mortelle.

Bien sur chacun de ses nouveaux traits s'ajoutera aux précédents et le joueur devra jouer le RP de ces traits de cyberpsychose (je renvoie aux règles sur le RP du personnage pour le gain de points d'expérience.)

_________________
Je sais tout, je vois tout.


Dernière édition par le Jeu 11 Oct - 23:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   Mer 10 Oct - 23:47

Nouveaux traits de caractère développable pour une cyberspychose légère :

Tous les traits de caractère sont à considérés comme de niveau 1.

Déloyal : (voir création de personnage)

Désagréable : (voir création de personnage)

Mythomane : (voir création de personnage)

Conviction le métal est meilleur que la viande : à jouer comme une certitude du personnage que rien ne pourra faire changer. Attention ce type de RP impliquera que le personnage considèrera toute nouvelle forme de blessure comme une bonne raison d'ajouter de la cybernétique, presque comme une chance : "J'étais pas assez bon cette fois ci mais ça m'a permis de m'améliorer" (entendre rajouter des équipements cybernétiques.)

Secret : (voir création de personnage)

Tête brulée : (voir création de personnage)

Violent : (voir création de personnage)

_________________
Je sais tout, je vois tout.


Dernière édition par le Mer 10 Oct - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   Mer 10 Oct - 23:51

Troubles dissociatifs :

Démangeaisons imaginaires
(2) :
Le personnage est persuadé que son équipement cybernétique ayant une partie externe sur le corps le démange. Il passe son temps à gratter la zone entre la chair et le métal, mettant les tissus à vifs et ayant ainsi des démangeaisons véritables. Il cherche la raison de ce problème et cela peut parfois se transformer en fixation rendant tout autre élément extérieur sans importance (une idée fixe.) La raison sera en général un délire de persécution paranoïaque comme le joueur devra jouer comme une conviction impopulaire. Mais il peut régulièrement changer de raisonnement.

Troubles hallucinatoires (4)
Le malade souffre de troubles intermittents de la perception. Le rythme de ces hallucinations est relativement irrégulier et assez espacé. Leur nature est diverse, souvent en rapport avec la personnalité du personnage, ou avec un autre trouble. Les hallucinations peuvent être auditives, visuelles, olfactives, tactiles, ou tout à la fois. Un personnage pris d'une crise d'hallucination peut s'auto-mutiler, persuadé qu'il se bat contre un autre. Le degré d'auto-persuasion peut atteindre des sommets : un personnage persuadé de passer sa main dans les flammes, verra sa main rougir et porter des marques de brulure dans la réalité.

_________________
Je sais tout, je vois tout.


Dernière édition par le Jeu 11 Oct - 23:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   Jeu 11 Oct - 0:00

Troubles sexuels :

Exhibitionnisme (2)
Le personnage expose à plusieurs reprises ses organes génitaux devant une ou plusieurs personnes étrangères ne se méfiant pas, dans le but d'obtenir une excitation sexuelle, et ce sans tentative d'avoir avec cette ou ces personnes une relation sexuelle ultérieure.

Fétichisme (2)
L'utilisation d'objets inanimés est la méthode préférentielle voire exclusive d'obtention d'une excitation sexuelle du personnage. Les objets fétiches ne se limitent pas aux habits féminins ou aux objets fabriqués à dessein pour servir de stimulateur sexuel (vibromasseur, poupée gonflable,...). L'objet fétiche sera à définir à l'amiable entre le joueur et le MJ (hé hé hé...).

Paraphilies atypiques (2) :
Ces troubles psychosexuels concernent l'attirance pour des expériences sexuelles non pathologiques à l'aide d'objets inanimés, ou liées à des actes spécifiques.
La coprophilie est en rapport avec les fècès (beuh !), l'urophilie avec l'urine, le frotteurisme, avec euh... les frottements non ? La mysophilie est en rapport avec les ordures et les déchets (re-beuh !), la scatologie concerne les propos obcènes. C'est chouette tout ça, non ?

Sadisme sexuel (3) :
Le sadisme sexuel peut se présenter sous trois aspects différents. Dans le premier cas, l'individu inflige des souffrances physiques ou psychologiques, de façon répétée et intentionnelle, à un partenaire non consentant dans le but d'obtenir un état d'excitation sexuelle. Dans le deuxième cas, le mode préferentiel voire exclusif d'obtention d'un état d'excitation sexuelle chez le personnage est d'infliger à un partenaire consentant à la fois une humiliation et des souffrances corporelles simulées ou modérées. Dans le troisième cas, l'individu infligera des sévices corporels étendus, permanents, et pouvant être mortels. Cette dernière catégorie est très redoutée des réseaux de prostitution de Night City. On les appelle des "chanvrés".

Transvestisme (2)
Le personnage (hétérosexuel) se travestit de manière répétée et persistante dans le but de soulager une tension anxieuse ou une gêne liée à son identité sexuelle. L'utilisation du travestissement est effectuée à des fins d'excitation sexuelle. Le personnage éprouve une intense frustration lorsque le travestissement est contrecarré.

Voyeurisme (2)
Le personnage cherche à observer de façon répétée des personnes soit nues, soit en train de se déshabiller, soit en train d'avoir des rapports sexuels. Ces personnes ne doivent pas se méfier, et aucune relation sexuelle ultérieure ne sera recherchée avec elles. Le voyeurisme est la méthode préférentielle, voire exclusive d'obtention d'un état d'excitation sexuel.

_________________
Je sais tout, je vois tout.


Dernière édition par le Jeu 11 Oct - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   Jeu 11 Oct - 0:12

Troubles de la personnalité :

Affectivité restreinte (2)
Cette affection n'est pas un trouble grave, mais elle a aussi tendance à accompagner un comportement paranoïaque. Les différents types (non exclusifs) d'affectivité restreinte sont les suivants :
-L'individu fait tout pour rester froid et impassible en apparence.
-Le personnage s'enorgueillit d'être toujours objectif, rationnel, et sans émotions excessives.
-L'individu manque singulièrement de sens de l'humour et ne rit quasiment jamais.
-Le personnage ne ressent pas de sentiments passifs, doux, tendres... pas de sentimentalité -snif-.

Hypersensibilité (2)
Cette affection n'est pas un trouble grave, mais il accompagne très souvent un comportement paranoïaque. De même, il existe diverses manifestations de l'hypersensibilité :
-L'individu tend à se sentir rapidement dédaigné, et rapidement froissé. Il est facilement vexable et son comportement en societé est aléatoire.
-Le personnage exagère les difficultés, se sous-estime, se fait des remontrances pour un rien.
-Le personnage agressif contre tout ce qui est perçu comme une menace, la diplomatie n'est pas son fort.
-Le personnage est crispé, hyper-tendu, et est incapable de se détendre.

Maniaco-dépressif (3)
Le personnage passe par des phases alternées, selon un rythme pouvant aller de plusieurs jours à quelques mois. Durant la phase "maniaque", le personnage souffre d'hyperactivité, il est fébrile, tendu, agité et exalté. (cf hyperactivité).
Durant la phase "dépressif", il est sujet à un profond pessimisme, et ne s'intéresse plus à rien, n'a plus d'espoir. Cet état peut être accompagné de pulsions suicidaires. Les deux phases citées se succèdent à un rythme plus ou moins régulier. Le changement peut-être déclenché par un évènement extérieur.

Mégalomanie (3)
Le personnage possède un égo exacerbé. Il est imbu de sa propre importance et est empli d'une soif de pouvoir. Il cherchera en toute circonstance à devenir le chef du groupe ou de la structure sociale où il s' est intégré. Il ne reculera devant rien pour progresser dans une hierarchie.
Il ne supporte pas que l'on conteste ou que l'on mette en doute son autorité, et peut se montrer brutal en de telles circonstances.

Mode de pensée illusoire (4) :
Le personnage
s'enferme dans un mode de pensée propre à lui même qui ne peut être mis
en défaut. Le personnage aura toujours une excuse à présenter dans le
cas où son mode de pensée serait contredit, cette excuse ne le
concernera jamais, son mode de pensée est infaillible. Qu'un personne
se permette de mettre en doute le mode de pensée du personnage peut
conduire se dernier à développer un paranoïa vis à vis de son
détracteur qui pourrait pousser plus ou moins rapidement (selon la
psychologie du personnage) à des violences.
On peut choisir l'un ou une combinaison des suivants ou en créer un avec l'accord du MJ :
- Le personnage est infaillible, il ne se trompe ni n'échoue jamais c'est
toujours la faute des autres. Un conseil ne lui dite pas le contraire.
- Sentiment d'immortalité.
- Sentiment divin, le personnage se prend pour l'équivalent d'un dieu,
une réincarnation, ..... Il ne peut expliquer autrement sa formidable
puissance, son prodigieux intellect, le surpassement de tous les
microbes, ... .

Paranoïa exarcerbée (3)
Ce trouble se caractérise par une méfiance générale injustifiée, ainsi qu'une absence de confiance en autrui. La parnoïa peut se manifester de diverses façon (plusieurs de ces traits de caractère peuvent être combinés, et certains sont conçus de manière à se combiner avec de précédents traits ou caractères):
-Le personnage s'attend constamment à être trompé ou victime de la malfaisance d'autrui.
-Le personnage est hypervigilant : il est en état d'alerte permanent, à la recherche de signes de menace dans son environnement, et perd souvent son temps en des précautions injustifiées.
-Le personnage possède un caractère dissimulateur, il se méfie de tout le monde et garde jalousement les informations qu'il possède.
-Le personnage refuse catégoriquement d'être critiqué par quelqu'un, et cela même si la critique est justifiée.
-Le personnage met constamment en doute la loyauté de ses amis.
-Le personnage recherche avec minutie la confirmation de ses idées préconçues, au détriment du contexte globale d'une situation.
-Le personnage est tatillon, et recherche d'une manière excessive des motifs cachés et des significations particulières dans chaque phrase, chaque expression... là où il n'y en a pas la plupart du temps.
-Le personnage souffre d'une jalousie pathologique, et refuse de partager quoi que ce soit, biens, amitié, etc.

Personnalité histrionique (3)
L'individu a un comportement dramatisé, hyperréactif et intensément exprimé. Voilà résumé les différents traits de caractère qui peuvent apparaître, plus ou moins marqués selon les cas :
-Le personnage dramatise tout, il y a hyperexpressivité de ses émotions.
-Le personnage mène des tentatives incessantes pour attirer l'attention sur
lui, et cela en toutes circonstances.
-Le personnage a un besoin impérieux d'activité intensive et de sensations fortes.
-Le personnage réagit excessivement face à des évènements mineurs.
-Le personnage est sujet à des crises de colère ou de mauvaise humeur, et cela de façon tout à fait imprévisible et irrationnelle. En plus de cela, les relations du personnage avec son entourage sont perturbées de manière caractéristique.
-Les individus qui fréquentent le personnage le perçoivent comme étant superficiel et manquant d'authenticité, malgré une apparence de chaleur et de charme.
-Le personnage est égocentrique, préoccupé de lui-même uniquement, sans regard pour autrui.
-Le personnage a de fortes tendances à être vaniteux et exigeant.
-Le personnage est souvent dépendant d'un individu psychologiquement faible, constamment en quête de rassurance.
-Le personnage est enclin aux menaces, à des gestes ou des tentatives de suicide, et cela à visée purement manipulatrice.

Personnalité narcissique (3)
Le personnage éprouve un sentiment grandiose de sa propre importance, ou de son caractère exceptionnel. Il surestime souvent ses réalisations et ses capacités, et il se focalise sur le caractère spécifique de ses problèmes personnels. Ses préoccupations sont des fantaisies de succès sans limites, de pouvoir, d'éclat, de beauté ou d'amour idéal. Il réclame constamment l'admiration et l'attention d'autrui. S'il doit faire face à la critique, l'indifférence, ou l'échec, le personnage est alors d'une indifférence froide (dans le meilleur des cas), ou éprouve des sentiments marqués de colère, d'infériorité, de honte, d'humiliation ou de vide. Certains traits de caractère supplémentaires peuvent se manifester :
-Le personnage a le sentiment d'être "en droit de". Il attend des faveurs spéciales sans assumer les responsabilités correspondantes. S'il est contrarié ou si l'on va à l'encontre de ses désirs, il manifeste de la surprise et de la colère.
-Le personnage exploite ses relations personnelles. Il abuse d'autrui pour satisfaire ses propres désirs ou pour se faire valoir. Il dédaigne l'intégrité et les droits des autres.
-Le personnage a des relations oscillant de façon caractéristique entre l'idéalisation et la dévalorisation d'autrui.
-Le personnage manque d'empathie, il est incapable de ressentir les sentiments d'autrui.

Personnalité schyzoïde (2)
Le comportement géneral est froid, distant, et dénué de toute chaleur. Le personnage n'éprouve pas de sentiments tendre vis à vis des autres. Il est insensible aux éloges, à la critique, ainsi qu'aux sentiments d'autrui. Ses amis intimes sont limités à une ou deux personnes y compris les membres de sa famille. Son comportement est prévisible et totalement dépourvu de relief et de sensibilité.

Personnalité schyzotypique (3)
Ce type de personnalités se manifeste sous des formes différentes :
-L'individu croit à un fonctionnement magique de la pensée, et à des superstitions : voyance, sixième sens, envoûtement, exorcisme, possessions, ... Ces croyances ont tendance à prendre une part prédominante dans son comportement de tous les jours.
-Le personnage est socialement isolé, il ne possède pas d'ami intime ou de confident, ses contacts sociaux sont limités aux obligations essentielles de la vie quotidienne.
-Le personnage a des visions récurrentes, ressent la présence d'une force extérieure ou d'une personne en réalité décédée. Il déréalise la situation présente, et peut-être victime d'attaques de panique subites.
-Le personnage se fait remarquer par des bizarreries de son discours, qui est digressif, trop compliqué, trop détaillé, métaphorique,... Cependant, il n'y a pas de relâchement des associations d'idée, ni d'incohérence.
-Le personnage adopte des attitudes inadéquates dans des situations particulières, il réagit de façon déphasée, comme s'il était ailleurs, qu'il voyait d'autres choses, ou qu'il ne comprenait pas ce qui se passait.
-Le personnage a une crainte irréfléchie des contacts sociaux, et il est hypersensible à la critique, qu'elle soit réelle ou imaginaire.
-Le personnage se méfie de tout : il ne croit rien de ce que l'on tient pour
admis. Ce comportement tend vers la paranoïa.
-Le personnage se croit persécuté par la fatalité, quelque chose, ou quelqu'un. Ca aussi, ça ressemble à de la paranoïa.

_________________
Je sais tout, je vois tout.


Dernière édition par le Jeu 11 Oct - 23:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   Jeu 11 Oct - 0:18

Troubles du contrôle des compulsions :

Jeu pathologique ou autre pathologie complusive (2) :
La personne atteinte se montre chroniquement incapable de résister aux impulsions l'incitant à jouer. Jouer compromet, gêne ou désorganise ses objectifs personnels, sa vie familiale ou professionnelle. Les caratères les plus représentés chez les joueurs pathologiques sont les suivants :
-Le personnage a déjà été arrêté par la police pour faux, fraudes, détournements de fonds, ou fraudes fiscales, le tout étant lié à son besoin d'argent pour jouer.
-Défaut de paiement de dettes, ou manquement à des engagements financiers. Le personnage devra une importante somme d'argent à une tierce personne (à déterminer par le MJ).
-Le personnage a emprunté de l'argent à des sources illégales (bookmaker, fixer, dealer, organisation criminelle, ...). Les intérêts sont élevés.
-Les relations familiales / conjugales sont altérées par le jeu.
-Le personnage voit sa situation professionnelle fragilisée par son attitude : absentéïsme, travail médiocre lié à ses activités ludiques.

Kleptomanie (2) :
Il est impossible au personnage de résister aux impulsions de vol d'objets n'ayant pas forcément une utilité immédiate, ni une valeur monétaire. Une sensation croissante de tension avant de commettre l'acte, ainsi qu'une expérience de plaisir, ou de soulagement au moment du vol, est éprouvée par le personnage.
Le vol est effectué sans avoir été longuement préparé et sans l'aide ou la collaboration d'autrui.

Monomanie (2) :
la personne connait une passion exagérée pour une chose qu'il ressent comme un besoin impérieux, souvent une idée fausse d'une telle intensité qu'en l'obsédant ainsi elle enlève toute liberté de réflexion à l'individu.
De nombreux autre troubles présentés dans cette page sont des monomanies ou équivalent de ce trouble, ils sont cités à part car bien spécifique. Ce trouble permet au personnage de choisir le sujet de sa monomanie. Toutefois il faut prendre garde qu'il 'agit moins du besoin de faire quelques chose comme la kleptomanie que d'une idée fausse qui se développe dans la psyché du personnage. La monomanie viendra en général d'une conviction impopulaire (voir malus intangible) ou d'un trait de caractère particulier.
Un échec contrant la monomanie du personnage peut le troubler au point qu'il puisse envisager le sucide.

Obsession compulsive (3) et obsession explosive intermittente (5) :
Le personnage développe une obsession qui doit correspondre à son personnage (argent, conquête féminine ou autre, pouvoir, cybernétique, armes, ... .) Cette fixation est devenue partie intégrante du personnage et de ses buts à court, moyen et long terme, il est prêt à tout pour acquérir l'objet de son obsession. Dans le cas où le personnage développerait une obsession explosive intermittente, il devrait réussir un jet de sang froid pour ne pas devenir violent quand il rencontrera un obstacle à la satisfaction de son désir.

Personnalité Borderline (3)
Une personnalité borderline présente différents caractères qui se ecoupent
dans de nombreux cas. Unpersonnage atteint de ce trouble en résentera plusieurs parmis les suivants :
-Le personnage est impulsif et imprévisible dans plusieurs domaines dommageables pour lui-même : dépenses, sexualité, drogues, vol, excès de table, conduites dangereuses pour sa santé, etc.
-Le personnage est instable et fait des excès dans le modes de relations interpersonnelles : changement marqués d'attitude, idéalisation ou dévalorisation, manipulation d'autrui : utilisation des autres pour son intérêt personnel.
-Perturbation de l'identité du personnage, caractérisée par une incertitude dans divers domaines relatifs à l'identité comme à l'image de soi, l'identité sexuelle, les objectifs à long terme, les choix, les relations amicales, les valeurs (la loyauté, etc.).
-Accès intenses de colère inappropriés, ou / et perte de controle des colères (accès de mauvaise humeur fréquents, colère permanente, ...).
-Le personnage est instable affectivement. Il subit des changements marqués d'humeur, pendant quelques heures voire quelques jours, avec passage d'une humeur normale à la dépression, l'irritabilité, ou l'anxiété, puis retour à une humeur normale.
-Le personnage a des difficultés à supporter la solitude. Il déploie des efforts effrénés pour éviter de rester seul. Il devient déprimé en cas de solitude.
-Le personnage observe des comportements dommageables pour sa santé physique : tentatives de suicide, auto-mutilation, accidents à répétition, bagarres, ...
-Le personnage éprouve un sentiment d'ennui permanent, de vide.

Personnalité compulsive (2)
Les traits de caractères d'une personnalité compulsive se recoupent très souvent. Un personnage en possède toujours plusieurs :
-La capacité du personnage à exprimer des émotions tendres et chaleureuses est restreinte : il est excessivement sérieux, formaliste, et avare.
-Le personnage est perfectionniste à l'extrème : cela entrave sa faculté d'avoir des vues d'ensemble. Il est préoccupé par des détails sans importance, par les règles, l'ordre, l'organisation, et les inventaires. S'il n'est pas fonctionnaire, alors il cherche à le devenir (rires).
-Le personnage exige que les autres se soumettent à sa propre manière de faire les choses sans prêter attention aux sentiments provoqués chez autrui par ce type de comportement.
-Dévotion excessive du personnage pour le travail et la productivité, au détriment des loisirs et de la valeur des relations interpersonnelles.
-Le personnage est indécis : la prise de décision est soit évitée, soit ajournée, soit retardée, peut-être par crainte excessive de commettre une erreur.

Pyromanie (3)
Il est impossible au personnage de résister à l'impulsion d'allumer des feux.
Une sensation croissante de tension avant de mettre le feu, ainsi qu'une expérience de plaisir intense, de gratification ou encore de soulagement au moment du passage à l'acte, est éprouvée par le personnage. Aucune motivation pécuniaire ou idéologique (socio-politique) ne le stimulera dans son action.

Troubles explosifs intermittents (3)
Plusieurs épisodes isolés de perte du contrôle des pulsions agressives
du personnage aboutissent à des voies de fait graves (combat de rue provoqué, agressions, etc...) ou à la destruction de biens (véhicules, immeubles, etc...). Ce comportement est sans commune mesure avec un facteur de stress psychosocial, quel qu'il soit. Entre ces épisodes, le personnage ne montre aucun signe d'impulsivité généralisée ou d'agressivité et se comporte tout à fait normalement. La fréquence de ces crises est tenue secrète per le MJ, et peut varier fréquemment, d'une fois par mois à une fois par jour.

_________________
Je sais tout, je vois tout.


Dernière édition par le Sam 3 Nov - 15:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu
Grandissime Meujeu
avatar

Nombre de messages : 633
Humeur : En quête de PJ
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   Jeu 11 Oct - 0:21

Troubles divers :

Anorexie (2)
L'anorexie se manifeste par le refus d'absorber toute nourriture. Le personnage est dégoûté à la simple idée d'aliments et refuse de se nourrir. Quand il mange, c'est en très petites quantités, ou bien excessivement et à l'abri des regards. Après avoir mangé, il est souvent malade et en ressent un sentiment de culpabilité. L'anorexie provoque une perte rapide de poids : 5 à 10 kg par mois, bien que le malade se sente toujours trop gros. Après chaque repas, le personnage doit réussir un jet sous SF pour garder sa nourriture et ne pas la vomir. Une fois le personnage guéri, son poids revient à la normale en un mois.

Boulimie (2)
Il s'agit d'une pulsion poussant le sujet à manger de façon excessive. Le personnage développe un insatiable appétit. Il doit opposer toute sa volonté pour résister à la première occasion de se nourrir qui se présente (jet sous SF>15). Le gain pondéral est considérable : en géneral 10 Kg par mois à concurence d'une stabilisation aux environ de 2 fois le poids (faire un jet de chance chaque mois pour voir si le poids augmente). Cette surcharge pondérale peut valoir des troubles cardio-vasculaires, et des malus au MV, REF, et BT. Dès que le personnage est guéri, il perd son excédent de poids au même rythme qu'il l'a gagné.

Phobies (3)
Une phobie est une peur ou une aversion irrationnelle, maladive d'un objet ou d'un concept. Le personnage fera tout pour fuire cette chose, l'éviter, ou s'en débarasser. La phobie peut-être plus ou moins aiguë, généralisée, et peut entraîner un comportement paranoïaque.

01 Acrophobie hauteurs (vertige aggravé)

02 Agoraphobie grands espaces

03 Ailurophobie félins

04 Algoraphobie douleur

05 Andro / Gynophobie genre masculin / féminin

06 Arachnophobie araignées

07 Astraphobie éclairs / orage

08 Autophobie solitude

09 Bacteriophobie bactéries

10 Ballistophobie balles / armes à feu

11 Claustrophobie endroits clos

12 Cyberphobie cybernétique

13 Cynophobie canins

14 Démophobie foule

15 Dendrophobie arbres

16 Doraphobie fourures

17 Electrophobie électricité

18 Entomophobie insectes

19 Equiphobie chevaux

20 Floriphobie plantes / fleurs

21 Haemophobie sang

22 Héliophobie soleil

23 Heptophobie contact corporel

24 Hydrophobie eau

25 Lunaphobie lune

26 Martiophobie armes

27 Musophobie rongeurs

28 Néophobie nouveautés / innovations

29 Ophiophobie serpents / reptiles

30 Patriphobie autorité

31 Phénophobie surnaturel

32 Photophobie lumière

33 Pyrophobie feu

34 Rupophobie crasse

35 Scotophobie obscurité

36 Technophobie technologie

37 Teratophobie monstres

38 Thalassophobie mer

39 Thanatophobie mort

40 Théophobie pouvoir divin

41 Toxicophobie empoisonnement

42 Xenophobie étrangers / inconnu

43 Zoophobie animaux

_________________
Je sais tout, je vois tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traits de cyberpsychose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traits de cyberpsychose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos traits équipés ...
» Tableau pour vos traits de Vertues
» Les traits de la gloire
» CARACTERISTIQUES listing des traits pour décrire votre personnage
» Liste de vocabulaire pour donner des traits de caractère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyberpunk-JdR -D6 :: Règles :: Règles de jeu-
Sauter vers: